Mise sous tension du plus grand aimant supraconducteur

20 November 2006

L’aimant toroïdal tonneau d’ATLAS, alors le plus grand aimant supraconducteur jamais construit, est mis sous tension pour la première fois au CERN, le 20 novembre 2006. Il doit son nom à sa forme, qui évoque celle d’un tonneau.

Il fournit un puissant champ magnétique pour ATLAS, l’un des plus grands détecteurs de particules qui collectent des données auprès du Grand collisionneur de hadrons. L’aimant se compose de huit bobines supraconductrices, chacune en forme de rectangle aux angles arrondis, mesurant 25 mètres de long sur 5 mètres de large et pesant 100 tonnes, qui sont toutes alignées au millimètre près.

L’aimant toroïdal tonneau d’ATLAS est refroidi sur une période de six semaines, de juillet à août 2006, pour atteindre –269 °C. Il est ensuite progressivement mis sous tension, avec des intensités de plus en plus élevées, et atteint 21 000 ampères dans la nuit du 9 novembre. Après cela, le courant est coupé et l’énergie magnétique stockée (1,1 gigajoule, soit l’équivalent de 10 000 voitures roulant à 70 km/h) se dissipe sans problème, portant la température de la masse froide de l’aimant à –218 °C.

Consulter le communiqué de presse

Timeline: 
L’histoire du CERN

You are here